Biwa

Bon d’accord, ce ne sont pas les eaux du lac Michigan qui s’étendent au pied du château d’Hikone – un Trésor National, mais bien celles du lac Biwa, le plus grand lac d’eau douce du Japon. Mais la référence américaine est bien là, avec quelques drapeaux des États-Unis et un beau bateau à roues à aubes qui transporte les visiteurs. La raison ? La préfecture de Shiga, où se trouvent le navire, le château et le lac, est officiellement jumelée avec l’État du Michigan, outre-Pacifique. Le lac Biwa est l’un des 100 paysages de l’ère Heisei. Mais ce n’est pas tout.

Une immense étendue d’eau liserée du blanc des vagues. Le lac Biwa, le plus grand du Japon avec 670 km² d’eau douce et l’un des plus vieux du monde (4 millions d’années !), est le rendez-vous des Japonais amateurs de planche à voile et de kite-surf. Il se trouve à une poignée de kilomètres au nord-est de Kyoto, l’ancienne capitale impériale, dans la préfecture de Shiga.

Biwa

Biwa

Biwa Biwa

Biwa

Biwa

Surtout, qui dit « lac » au Japon dit souvent navires de croisière kitschs et touristiques, et c’est un peu ce à quoi nous nous attendions en rejoignant le port d’Otsu, à l’extrémité sud du lac Biwa, pour naviguer sur ses eaux. Mais point de faux bateau pirate ou viking en trompe-l’œil ici, la croisière se fait sur un vrai bateau à roues à aubes, construit en Allemagne en 1982.

 

Le Michigan s’invite au lac Biwa

Le Michigan, nommé en hommage à l’État américain du même nom avec lequel la préfecture de Shiga est jumelée depuis 1968, est un bateau élégant, avec de vraies boiseries et un personnel en uniforme qui n’est pas sans évoquer un Mississipi imaginaire… Et la croisière (nous avons fait celle de 80 minutes) est une agréable surprise qui permet d’avoir un premier aperçu de l’immensité de Biwa, même par temps de pluie !

Biwa

Biwa

Biwa

Biwa Biwa
Biwa Biwa

Biwa

Biwa

Biwa

Biwa

Biwa

Biwa

Biwa

Biwa

 

Vue du lac Biwa depuis le château d’Hikone

Le plus grand lac du Japon a forcément beaucoup de visites à offrir. Nous avons commencé par le côté est, celui d’Hikone. Le nom n’est pas inconnu des amateurs de châteaux japonais, car la ville héberge l’un des 12 châteaux authentiques du pays (ceux qui n’ont pas été reconstruits et ont encore leur structure d’origine). Le petit château d’Hikone, qui date de 1622 et offre de beaux panoramas du lac Biwa, est aussi l’un des cinq classés Trésors Nationaux, aux côtés de ceux de Matsumoto, de Matsue, de Himeji et d’Inuyama.

Biwa Hikone

Biwa Hikone Biwa

Biwa Hikone

Biwa

 

Le torii flottant de Shirahige sur le lac Biwa

De l’autre côté du lac, sur sa rive côté Ouest, Biwako réserve également de belles surprises. Notamment un torii les pieds dans l’eau, comme à Miyajima mais avec moins de touristes ! Le torii principal du sanctuaire Shirahige se découvre mieux avec les lumières du soir, quand le soleil couchant le pare d’une lumière douce, ou carrément à la nuit tombée, quand il est éclairé par plusieurs projecteurs…

Le sanctuaire Shirahige, un peu à l’étroit entre la montagne et la route qui longe le lac, serait le plus ancien de la préfecture de Shiga et est à la tête des 292 sanctuaires du même type de l’archipel. L’endroit devait être beaucoup plus calme avant la construction de la route 161, très chargée les weekends et qu’il faut traverser avec prudence pour aller voir le torii (absence de passage piéton).

Biwa

Biwa

Biwa

Biwa

Le dernier site que nous ayons visité autour du lac, le monastère d’Enryaku-ji, tout en haut du Mont Hiei et qui offre un magnifique panorama sur le lac, étant lui-même un des 100 paysages de notre liste, il a déjà fait l’objet d’un article !

Comment s’y rendre ?

Le lac Biwa est immédiatement au Nord-Est de Kyoto. Otsu, la ville principale côté Sud, est par exemple à moins de 20 kilomètres de l’ancienne capitale impériale et facile d’accès en train (10 minutes et 240 yen, avec la Kosei Line) ! Le plus simple pour parcourir ses rives restera (et c’est peut-être une bonne occasion de franchir le pas) de louer une voiture.

Hikone, la ville au pied du château, peut être facilement ralliée en train : elle n’est qu’à un arrêt (4 minutes et 190 yen) de Maibara, elle-même une gare du Tokaido Shinkansen, celui qui relie Tokyo à Kyoto (compter 20 minutes et 2200 yen depuis Kyoto, ou 2 heures et 12000 yen depuis Tokyo).

De son côté, le sanctuaire Shirahige est à 3 kilomètres (5 minutes de taxi ou 35 minutes de marche) de la gare JR Omitakashima, elle-même à une heure de train de Kyoto via la Kosei Line (840 yen).

 

Le sanctuaire de Shirahige - Lac BiwaLe sanctuaire ShirahigeLe sanctuaire de Shirahige - Lac Biwaroche sacré - Lac BiwaLe château de HikoneLe château de HikoneLe château de HikoneLe château de Hikone

One Comment

  1. Bonsoir !
    Vous allez bien ?

    Hier il y avait un article sur le journal local ‘ bateau de tourisme sélectionné pour 30,
    Ce Michigan est désigné 8e comme bateau de tourisme au Japon !
    Dans ma ville Matsue, ce qui coule autour du douve de château est sélectionné comme 10e.

Laisser un commentaire