[Heisei#17] L’impressionnant musée du Chemin de Fer de Saitama

Saitama train museum

Le musée du Chemin de Fer de Saitama, à moins d’une heure au Nord de Tokyo, est l’un des « paysages » les plus inattendus de la liste des 100 paysages de l’ère Heisei, pensés pour être les plus représentatifs du Japon contemporain. Mais ce n’est finalement pas illogique, quand on connait la passion japonaise pour le réseau ferroviaire national. Et le musée est le plus grand du genre au Japon, avec des collections impressionnantes qui attirent tous les weekends les familles de Tokyo et les « train otakus » de tout le pays.

Ce n’était définitivement pas le paysage le plus évident de la liste des 100 paysages de l’ère Heisei. Un musée du train, au milieu des nombreux paysages naturels exceptionnels, des châteaux imposants ou des sanctuaires anciens… Mais cela fait sens, car le musée permet de découvrir un autre aspect du Japon contemporain. Celui du quotidien, du réseau de chemin de fer ultra-développé aux nombreux objets collector.

C’est le Japon des enfants fans du Shinkansen et des passionnés de train (les « train otakus » surnommés Tecchan en Japonais, que Rocketnews énumère en anglais en 36 types différents !).

Et le musée du Chemin de Fer de Saitama, situé à Omiya et ouvert en 2007, est le plus grand du genre. Avec une muséographie moderne (mais où l’anglais manque encore cruellement), il déploie une collection impressionnante de 36 wagons et locomotives, retraçant l’histoire du train dans l’archipel et de nombreux objets. Du côté des locomotives, rien de moins que la « Locomotive n°1 », la première ayant circulé au Japon au début de l’ère Meiji.

Saitama train museum

Saitama train museum

Saitama train museum Saitama train museum

Saitama train museum

Saitama train museum Saitama train museum

Dans la zone historique, il est possible de visiter la majorité des wagons et des locos, à l’exception des six anciens wagons de la famille impériale et de se prendre en photos aux commandes. Le musée reste dans le thème ferroviaire jusque dans les détails. L’entrée peut se faire avec la carte Suica, comme n’importe quelle gare, et le visiteur obtient un faux ticket à faire poinçonner à l’ancienne.

Au deuxième étage, là où la vue sur les trains est unique, une longue frise chronologique détaille l’histoire ferroviaire japonaise, avec de nombreux objets historiques exposés et un train miniature qui circule le long. C’est aussi le seul endroit où l’anglais fait son apparition sur les notices. Pour le détails des trains exposés, voir le site du musée en complément de la visite.

Saitama train museum

Saitama train museum Saitama train museum

Saitama train museum

À midi et 15h, des enfants habillés en mécano investissent la Class C57 à vapeur, pour la faire siffler plusieurs fois pendant que celle-ci fait un tour complet sur la plaque tournante du musée.

Les autres espaces du musée incluent plusieurs grands simulateurs, tous gratuits mais avec parfois une longue attente (à l’exception du simulateur de locomotive à vapeur, 500 yens et sur réservation), des espaces dédiés aux enfants, un mini-réseau ferroviaire où s’essayer au pilotage, et de nombreux espaces avec vues sur le trafic environnant (précisément la ligne JR Takasaki Line et les Shinkansens Tohoku, Joetsu and Hokuriku).

Saitama train museum
Simulateur de locomotive à vapeur !

Saitama train museum

Saitama train museum Saitama train museum

Même s’il est très intéressant, le musée d’Omiya n’est a priori pas celui de visiteurs voyageant pour la première fois au Japon, à moins d’être passionné ! Mais pour un deuxième voyage, ou pour ceux qui restent longtemps au Japon, il permet de découvrir facilement et de manière interactive un autre aspect de la société japonaise contemporaine. Et pour Nippon100, il constitue un nouveau lieu visité !

Saitama train museum
Les boites à bento des gares Shinkansen, normalement vendues uniquement dans les gares correspondantes, peuvent être achetées au musée pour le déjeuner !
Comment s’y rendre ?

Le musée du Chemin de Fer (ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 18h, 1000 yens adulte et 500 yens enfant) est situé à côté de la station Tetsudo-Hakubutsukan, elle-même à 3 minutes de la grande gare d’Omiya (un arrêt via la New Shuttle, 190 yens). Et Omiya est facile d’accès depuis les grandes stations de Tokyo. Compter moins de 500 yens.

Une pensée sur “[Heisei#17] L’impressionnant musée du Chemin de Fer de Saitama

  • 9 mai 2017 à 10 h 44 min
    Permalink

    Merci pour la découverte, ça a l’air vraiment cool comme endroit ! Je le mets sur ma liste pour quand je retourne sur Tôkyô !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *