[Heisei#98] Passions japonaises à Tokyo Disneyland et DisneySea

Tokyo Disneyland

Ouvert en 1983, Tokyo Disneyland est le premier parc de la licence américaine à avoir osé l’aventure en dehors du pays de naissance de Mickey. Il a été complété quelques années plus tard par Tokyo DisneySea, basé sur l’exploration nautique et sans équivalent dans aucun autres parcs Disney sur le globe. Situés tous deux dans la préfecture de Chiba, les deux parcs japonais restent en tête – et il faut s’y rendre pour réaliser à quel point les visiteurs sont passionnés ! – des parcs d’attraction préférés des Japonais. Un paysage coloré et imaginaire aux portes de Tokyo, qui détonne dans la liste des 100 paysages de l’ère Heisei, 

Sans doute le lieu qui prêtait le plus à sourire dans cette liste qui nous a fait parcourir le Japon de long en large durant l’année 2017 et qui s’approche doucement de sa fin. Après des coins de nature peu connus dans certains lieux de l’archipel, nous continuons d’explorer le grand Tokyo avec Tokyo Disney Resort, dans la préfecture de Chiba, qui fait suite aux paysages urbains de la préfecture de Kagawa, la zone industrielle de Keihin et Yokohama Minato Mirai 21.

Le complexe de deux parcs de la baie de Tokyo, royaume de la magie Disney, s’il peut surprendre dans la liste, est en fait une facette tout à fait légitime du Japon contemporain. En terme d’amusement, pour les Japonais, le must est bien Tokyo Disney Resort, même s’il est de plus en plus concurrencé par un autre géant américain, le parc Universal Studios à Osaka ouvert en 2001.

Pour mieux apprécier ce paysage aux allures d’intrus, nous avons donc visité les deux parcs. Le résultat est à la fois attendu et surprenant. Pour la visite du plus ancien et classique des deux, Tokyo Disneyland, nous avons choisi une période qui permettait de ressentir toute la magie de Disney : celle de Noël, donc décembre. Quelques jours avant le jour J, à la veille des vacances scolaires, pour éviter autant que possible la foule, ce qui se prévoit très bien grâce à plusieurs sites qui offrent des prévisions mensuelles d’affluence (en japonais mais finalement assez clairs).

Tokyo Disneyland
Le fameux château de Cendrillon à Tokyo Disneyland.
Tokyo Disneyland
La magie de Noël à Tokyo Disneyland.
Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland
Au cœur du parc Tokyo Disneyland, comme dans le parc historique de Floride, le château de Cendrillon.

Le parc, qui va fêter cette année ses 35 ans, a ouvert ses portes en 1983 après un accord commercial signé avec Disney initié par la société japonaise Oriental Land. Cette dernière souhaitait ouvrir un parc d’attraction sur des terres qu’elle venait de faire construire sur la mer, Maihama, dans la ville d’Urayasu à Chiba. Le parc est encore aujourd’hui le seul de la licence Disney à ne pas appartenir entièrement au groupe américain. Et contre toutes attentes, le succès a été au rendez-vous, comptabilisant depuis son ouverture plus de 600 millions de visiteurs ; ce qui le place en troisième position des parcs les plus fréquentés au monde derrière ceux de Californie et de Floride.

Tokyo DisneySea
À Tokyo DisneySea, Walt Disney et Mickey Mouse esquissé pour la première fois en 1928, avec l’aide du dessinateur Ub Iwerks.

Visite de Tokyo Disneyland

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland

Sur place, l’engouement est évident ! La foule qui s’engouffre en bloc, dès l’ouverture des portes à 8 h, semble adhérer corps et âme à la magie Disney. Beaucoup se changent à leur arrivée dans la gare la plus proche et rare sont les personnes qui n’arborent pas au moins des oreilles de Mickey, ou bien le bonnet amélioré, bleu et violet, de Monstres et Cie, à longs pans pour se réchauffer les mains.

Par rapport à la France, les visiteurs s’immergent davantage dans l’univers Disney, allant même jusqu’à accorder leur tenue en couple ou en groupes d’amis. Se rendre compte de cette passion japonaise pour l’univers de Mickey – que l’on peut déjà deviner vu l’omniprésence de la licence et des produits dérivés dans les commerces du pays – était pour nous la meilleure expérience de cette visite à Tokyo Disneyland.

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland
Du côté de Toontown !

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland

Tokyo Disneyland
Dans les recoins délirants de « Toon Town » à Tokyo Disneyland.

Tokyo Disneyland

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland

Les parcs sont bien ceux du grand spectacle et des petits détails bien finis. La magie de Noël est l’un des grands rendez-vous de l’année et le transfigure réellement, surtout au niveau du World Bazaar qui accueille les visiteurs à Tokyo Disneyland. Le même parc, côté Tomorrow Land, propose depuis 2013, à la suite des parcs de Floride et Californie – et avant Disneyland Paris qui ne l’a accueilli qu’en 2017 – une attraction liée à l’univers de Star Wars, le « Star Tours : The Adventures continue ». Le feu d’artifice qui clôt la journée est aussi impressionnant.

Sinon Disneyland n’est évidemment pas le parc où vivre des sensations fortes, même du côté des grands huit qui restent assez gentils. Le parc est plutôt celui de l’atmosphère magique du géant américain, ce qui ravit les nombreux fans japonais des grands succès de l’animation (et désormais du cinéma) d’outre-Pacifique. Cela se ressent particulièrement dans des attractions comme Pirates des Caraïbes ou la Maison Hantée (inspirée de l’univers de Tim Burton) qui proposent d’abord une immersion dans la licence, sans être très surprenants.

À noter : les photos ne sont autorisées que dans les espaces extérieurs, et non dans les attractions et boutiques.

Tokyo Disneyland

Tokyo Disneyland

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland

Tokyo Disneyland
La finition des décors est exceptionnelle.

Tokyo Disneyland

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland
Star Wars appartient bien désormais à Disney.

Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland
Tokyo Disney Resort - Tokyo Disneyland

Visite de Tokyo Disneysea

La bonne surprise vient en fait du second parc japonais, voisin du premier, Tokyo DisneySea. La plupart de nos amis japonais nous l’avait conseillé car plus « mature » et car « il est possible d’y acheter de la bière ». Les décors, certes un peu clichés, sont réussis et plongent réellement dans les ambiances de ses sept ports, en s’éloignant des licences omniprésentes dans les autres parcs Disney, Paris et Tokyo étant à ce niveau-là des copies (à différentes échelles).

Tokyo DisneySea
Le célèbre volcan de « Mysterious Island », à Tokyo DisneySea.
Tokyo Disney Resort - Tokyo DisneySea
Une atmosphère bien différente de Disneyland.
Tokyo DisneySea
Un concert de jazz très années folles à Tokyo DisneySea.

DisneySea emmène les visiteurs au début du XXe avec un bateau d’inspiration Titanic du côté du American Waterfront, vers une méditerranée fantasmée, très vénitienne, sur le Mediterranean Harbour ou au cœur d’un univers directement inspiré des romans de Jules Verne, Mysterious Island.

Le parc, le plus récent des deux parcs japonais, est vraiment différent.

Tokyo DisneySea

Tokyo Disney Resort - Tokyo DisneySea

Tokyo Disney Resort - Tokyo DisneySea

Tokyo Disney Resort - Tokyo DisneySea

Tokyo Disney Resort - Tokyo DisneySea

Tokyo Disney Resort - Tokyo DisneySea
La banque, chez Picsou !

Tokyo Disney Resort - Tokyo DisneySea

Tokyo DisneySea
Au cœur de Mysterious island.
Une partie de DisneySea est dédié à Toy Story.

Tokyo DisneySea

La visite commence et se termine au DisneySea Plaza avec le symbole du parc, l’immense mappe-monde, au beau milieu d’une fontaine. De notre côté, la visite de DisneySea a eu un goût de trop peu, en une rapide fin d’après-midi, mais nous a donnée envie d’y retourner !

Tokyo DisneySea

Comment s’y rendre ?

Tokyo Disney Resort, quelque soit le parc, est très facile d’accès depuis la plus grande ville du Japon. À moins de prendre le bus, ce qui est possible depuis la gare routière de Shinjuku (50 min, 1000 yen) ou celle de Tokyo (35 min, 720 yen) ou Akihabara (55 min, 720 yen), il faudra d’abord rallier la gare JR de Maihama, accessible depuis celle de Tokyo avec les lignes Keiyo et Musashino. Compter moins de 1000 yen aller simple.

Maihama est le point de rencontre entre le réseau JR et le monorail de la ligne circulaire Disney, la Disney Resort Line qui fait le tour des parcs et relie les différentes entrées et les zones d’hôtels (260 yen par voyage, ou pass journaliers).

Le prix de l’entrée dans les parcs, enfin, dépendra du nombre de jours successifs. Pour une journée dans un des deux parcs, compter 7400 yen par adulte, le tarif étant ensuite dégressif. Notez bien que les deux parcs sont deux lieux bien à part et nécessitent des tickets différents.

Tokyo Disney Resort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Assign a menu in the Left Menu options.