[Heisei#73] Croisière pirate et volcan autour du lac Ashi à Hakone

Hakone - Lac Ashi

À moins de 100 kilomètres de Tokyo, la station thermale de Hakone est une escapade populaire depuis la capitale et l’un des 100 paysages de l’ère Heisei. Au cœur du Parc National de Fuji-Hakone-Izu, sa vue emblématique est le lac Ashi, avec le tori les pieds dans l’eau du sanctuaire de Hakone, un bateau-pirate et le Mont Fuji pour compléter le cadre. Un joyeux mélange qui fonctionne plutôt bien, auquel il faut rajouter le volcan actif Owakudani et plusieurs tronçons du Tokaido. Le mieux pour découvrir l’ensemble restant le Hakone Free Pass d’Odakyu, qui permet de faire la boucle autour du lac Ashi.

Un peu comme la route Alpine, entre Nagano et Toyama, mais en plus court et bien plus près de Tokyo, et en rajoutant les points de vue sur le Mont Fuji. Car le mieux pour découvrir Hakone et le lac Ashi, l’ancienne caldeira du Mont Hakone, reste bien de suivre la boucle couverte par le Hakone Free Pass, et ses cinq moyens de transport (train, funiculaire, télécabine, bateau et bus).

La destination est très courue depuis Tokyo, et peut même faire l’objet d’un day trip. Mais nous ne pouvons que vous recommander d’y passer la nuit pour profiter plus longtemps des onsen (et avoir le temps d’apprécier la boucle malgré l’affluence) !

Dans l’ordre, le parcours classique est le suivant, qui peut néanmoins être assez encombré pendant la saison touristique :

  • Le train de Hakone-Yumoto à Gora, 35 minutes.
  • Le funiculaire de Gora à Sounzan, 10 minutes.
  • Deux télécabines de Sounzan à Togendai, 30 minutes. Avec un changement à Owakudani où il faut prendre le temps d’explorer l’impressionnant secteur volcanique !
  • Le « bateau pirate » de Togendai, sur la rive nord du lac Ashi, à Hakone-machi ou Moto-Hakone, sur la rive sud. Le sanctuaire de Hakone se trouve à proximité de ce dernier port.
  • Le bus pour rallier Hakone-Yumoto ou Odawara.

Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre avant de venir, tant les lieux peuvent se révéler différents de ce que l’on imagine. Mais l’escapade à Hakone est au final vraiment plaisante et pratique, au coeur d’une nature luxuriante. Mais il faut bien prendre en compte deux points : le temps très changeant qui fait que le Mont Fuji n’est pas si souvent visible – privilégier le matin et l’hiver. Et la station thermale est très courue : éviter les weekends et jours fériés autant que possible !

Hakone - Lac Ashi

Hakone - Lac Ashi
Tori sur l’eau, le Mont Fuji au loin et un (petit) bateau pirate. Le compte y est.
Hakone - Lac Ashi Hakone - Lac Ashi - Owakudani

Hakone - lac Ashi

Hakone - lac Ashi

Le volcan Owakudani

Ce n’est pas le site dont les brochures parlent le plus, mais le volcan Owakudani, à l’impressionnante activité géothermique vaut vraiment le détour. À notre connaissance, il est le lieu qui présente ces caractéristiques le plus facile d’accès depuis Tokyo. Il permet donc de découvrir un paysage volcanique de fumerolles et de cratères, dont la dernière éruption remonte à 2015.  En raison des émissions de gaz toxiques, tous les chemins de randonnées ne sont pas ouverts (l’un des trajets en télécabine est d’ailleurs déconseillé aux personnes souffrant de fortes conditions bronchitiques ou cardiaques).

Ne pas oublier non plus de goûter sur place les œufs noirs cuits avec la chaleur naturelle du volcan et dont la coquille se foncent à cause du sulfure.

Hakone - lac Ashi

Hakone - Lac Ashi - Owakudani

Hakone - Lac Ashi - Owakudani
Hakone - Lac Ashi Hakone - Lac Ashi - Owakudani
Hakone - Lac Ashi - Owakudani
Un œuf dur devenu noir à cause du sulfure. Très savoureux, leur consommation augmente de sept ans l’espérance de vie, d’après la légende locale !

Hakone - lac Ashi

Hakone - Lac Ashi - Owakudani

Hakone - lac Ashi

Hakone - lac Ashi

La croisière sur le lac Ashi

Cette partie-là est peut-être la plus célèbre de la station thermale, avec trois faux bateaux pirates qui circulent toute la journée entre les trois ports du lac Ashi. Une attraction au kitsch attachant, qui permet de s’essayer à des photos décalées où le symbole national du Japon, le Mont Fuji, voisine ces navires modernes et touristiques.

Un conseil pour la croisière : ne pas hésiter à payer le supplément pour la première classe. Rajouter 500 yen par personne (ou 400 avec le Hakone Free Pass) permet d’avoir accès à des pontons et des salons beaucoup moins bondés.

Hakone - lac Ashi

Hakone - Lac Ashi

Hakone - Lac Ashi

Hakone - Lac Ashi

Hakone - lac Ashi Hakone - lac Ashi
Hakone - lac Ashi

Hakone - lac Ashi

Sur la rive sud du lac Ashi

Après la croisière, les ports de la rive sud – Hakone-machi ou Moto-Hakone – regorgent d’attractions. Le second est peut-être celui auquel consacrer le plus de temps car il possède les meilleurs points de vue sur le lac Ashi, et le sanctuaire de Hakone.

Moto-Hakone était un passage obligé pour les voyageurs qui utilisaient le Tokaido pour voyager, l’une des cinq routes autorisées de l’ère Edo (1603-1868). Plusieurs beaux tronçons de l’ancienne route de Tokyo à Kyoto y sont encore visibles. Et le sanctuaire de Hakone, reconnaissable à son tori iconique les pieds dans l’eau, a donc été visité par de nombreux personnages historiques du Japon.

Hakone - lac Ashi

Hakone - Lac Ashi

Hakone - lac Ashi

Hakone - lac Ashi

Hakone - Lac Ashi
Les neufs dragons sont une caractéristique très célèbre du sanctuaire historique !

Hakone - lac Ashi

Hakone - lac Ashi

Hakone - lac Ashi
Nouvelle et ancienne routes côte à côte.

Hakone - lac Ashi

Une autre attraction de Hakone, du côté des bains, reste Yunessun Spa – l’impressionnant établissement thermal fameux pour ses bassins aromatisés, notamment celui au vin qui fait la une de l’actualité au moment du beaujolais nouveau.

Enfin, nous ne pouvons que vous recommander l’Hôtel Kowakien, qui nous a invité pour nos deux jours à Hakone, et qui constitue véritablement une option intéressante pour explorer le secteur. Il est situé en pleine nature, à côté de Yunessun et à quelques minutes de bus de la gare de Gora. Mention spéciale pour la cuisine wa-kaiseki de son restaurant japonais, l’une des plus fine que nous ayons goûtée jusque-là !

Hakone - Hotel Kowakien
Vue depuis la chambre de l’Hôtel Kowakien, avec Yunessun Spa au fond à droite.

Hakone - lac Ashi

Hakone - Hotel Kowakien Hakone - Hotel Kowakien
Hakone - Hotel Kowakien
Mise en bouche de saison et décoration assortie.

Hakone - Hotel Kowakien

Hakone - Lac Ashi - Fuji

Comment s’y rendre ?

Hakone est une escapade très facile depuis Shinjuku avec les lignes Odakyu, pour un trajet de 1h25 avec le Limited Express « Romancecar » (réservation obligatoire et supplément de 890 yen par rapport aux lignes régulières, soit environ 1800 yen en tout). L’aller-retour entre Tokyo et la station thermale, sans compter le Limited Express, peut également être compris dans le Hakone Free Pass qui coûte alors 5140 yen pour deux jours ou 5640 yen pour trois jours, à acheter aux guichets Odakyu de la gare de Shinjuku (côté Ouest).

Sans le trajet depuis Tokyo, compter respectivement 4000 ou 4500 yen pour le Hakone Free Pass pour 2 ou 3 jours. Tous les transports de la boucle autour du lac Ashi peuvent être utilisés en illimité pendant sa durée de validité – ce qui revient au final bien moins cher que d’acheter séparément tous les tickets.

Une fois sur place, le réseau de bus plutôt touffu peut laisser de marbre, mais les déplacements ne sont pas si complexes au final. Avec le Pass, il faudra simplement se cantonner aux bus de la ligne Hakone Tozan, ou « H ».

Une pensée sur “[Heisei#73] Croisière pirate et volcan autour du lac Ashi à Hakone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *