Dans les bains au vin de Yunessun, mais pas que !

Yunessun - Hakone

Chaque année en novembre, l’image fait le tour des médias en France : des Japonais qui célèbrent l’arrivée du beaujolais nouveau en se baignant dedans. Une vue qui étonne mais est un brin exagérée, et qu’il faut replacer un peu dans son contexte, celui d’un bain aromatisé parmi d’autres, au café ou au thé, avec une très faible concentration de vrai vin, et dans un pays féru de sources chaudes, à la culture du bain omniprésente. Ces bains à thème sont proposés par le Hakone Kowakien Yunessun, un établissement thermal célèbre de la région de Hakone, tout près du lac Ashi

Avant de décrire et de contextualiser plus en détail l’établissement et les bains aromatisés au vin, il faut bien noter que :

  • Les Japonais ne se baignent pas réellement dans du vin. Mais bien dans un mélange contenant au final très peu de véritable alcool.
  • L’établissement Yunessun est un spa célèbre de la ville de Hakone, destination chérie de nombreux tokyoïtes et tout près du Mont Fuji. Il propose de nombreux bains aromatisés toute l’année.

Yunessun - Hakone

Visite de Yunessun

À l’occasion de notre visite du lac Ashi – pour découvrir ce 73e paysage de l’ère Heisei – nous avons pris le temps de découvrir Yunessun, un établissement thermal dont le nom ne vous parle pas forcément mais que vous devez certainement connaître !

Il est simplement celui qui propose une attraction saisonnière, dont l’immense majorité des médias français parle chaque année depuis 2005, vers le troisième jeudi de novembre : les bains au beaujolais nouveau. Nous voulions découvrir ce qui se cachait derrière. Et en même temps, profiter de l’un des établissements thermaux les plus réputés de la zone de Hakone, aux portes de Tokyo.

Yunessun - Hakone
Donner de sa personne pour un article.
Yunessun - Hakone
Les bains au vin de Yunessun

Vu de France, la vision des japonais qui se baignent dans du vin* amuse et intrigue et remplit les brèves insolites. Mais du côté des Japonais, même si l’expérience est sans doute inédite, elle n’est pas si connue et s’apparente à d’autres bains aromatisés, plutôt communs dans le pays.

Le Japon, avec ses nombreuses régions volcaniques et ses sources chaudes en pagaille, utilise souvent les produits locaux pour proposer des expériences variées de baignade bien-être, avec toujours pour optique le soin de la peau. Ainsi, en fonction de l’année, il n’est pas rare de croiser des bains saisonniers ou locaux, qu’ils soient à la pomme, la rose, aux agrumes. Dans le cas du vin, même si ce n’est pas sûr qu’une étude le prouve, l’expérience est également vendue comme bénéfique pour la peau.

Les sento de Tokyo – les bains publics – organisent eux-aussi des événements réguliers, souvent le temps d’une journée, avec des bains aromatisés, à la lavande, à la camomille, etc.

Yunessun - Hakone
Donner de sa personne bis.

De retour à Yunessun, le bain de vin rouge est une attraction célèbre de l’établissement, au côté de celui au café. Mais le lieu propose aussi des bains classiques, dans la même zone mixte où le maillot de bain est de rigueur, et tout un ensemble de bains thermaux plus traditionnels, qui s’apprécient en tenue d’Ève. Et font la joie des nombreux visiteurs de Hakone, une destination très prisée des Tokyoïte en mal de nature et bateaux pirate, sans oublier le Mont Fuji. Ceux qui veulent profiter tranquillement de Yunessun descendent en général à l’Hôtel Kowakien voisin.

Au moment du beaujolais nouveau

Le bain rouge n’est évidemment pas composé que de vin, mais d’un ensemble savamment dosé d’eau thermale, de colorant rouge et d’une petite portion d’alcool. Pendant les deux semaines qui suivent le troisième jeudi de novembre, cette mesure d’alcool est alors remplacée par du beaujolais nouveau de l’année. Ce qui permet de mettre en avant ses « bains au beaujolais nouveau ». Mais dire que les Japonais se baignent dans le vin est un raccourci vite franchi.

Yunessun - Hakone
Visages floutés pour respecter l’intimité joyeuse des visiteurs arrosés.

Durant trois « performances » quotidiennes, un employé vient verser le contenu de quatre « bouteilles de vin » dans le bain rouge, ce qui attire immanquablement la plupart des clients présents dans le spa. Un employé les débouche avant d’en verser deux, puis de projeter le contenu des deux autres sur les baigneurs. La plupart du temps, sauf au moment du beaujolais où il s’agit alors de vrai vin, il s’agit du même mélange que celui du bassin mais avec une plus forte teneur en vin.

Il est bien précisé avant de ne pas boire le « vin » utilisé ! Ce qui n’empêche pas certains de s’y essayer.

L’occasion du beaujolais nouveau, événement évidemment très prisé des Japonais, est surtout une belle opération de com’. Il est alors possible de déguster le vin primeur pendant la baignade, du 16 au 30 novembre en 2017.

Les autres attractions de Yunessun

Parmi les autres bains à thème, il faut citer celui de thé vert et celui au saké, agrémentés de plusieurs petits bassins saisonniers. Pendant notre visite, il s’agissait de bains « otyaduke », avec des accessoires de bain qui rappelaient les ingrédients du plat. À partir du mois prochain, ce seront des bains de saison à la mikan, la cousine japonaise de notre mandarine, qui seront proposés.

Yunessun - Hakone
Du côté du saké, comme l’indique l’idéogramme.
Yunessun - Hakone
Bain noir aromatisé au café.

Yunessun - Hakone

Yunessun - Hakone
Le bain saisonnier, en ce moment « otyaduke ».

Au centre de cette zone mixte, se trouve le gigantesque bain avec plusieurs secteurs de jets massant à bulles. Une partie enfant et une zone restauration se trouvent aussi à l’intérieur. D’autres bains et un grand toboggan à virages sont à découvrir à l’extérieur. Durant la visite de Yunessun, tout se règle avec un code barre se trouvant sur le bracelet du casier. La note est à payer à la sortie.

Yunessun - Hakone

Yunessun - Hakone

Yunessun - Hakone
Les mascottes de Yunessun dans le bain des enfants.

Du côté de la zone nue enfin, les nombreux onsen en intérieur et en extérieur sont en soi une bonne raison de visiter Yunessun, au milieu des couleurs de l’automne.

Yunessun - Hakone
De nombreux bassins d’eau thermale, qui ont fait la renommée de Yunessun.

Yunessun - Hakone

Yunessun - Hakone

Yunessun - Hakone

Yunessun - Hakone

Comment s’y rendre ?

La zone de Hakone et du lac Ashi, où se trouve le Hakone Kowakien Yunessun, est facilement accessible depuis Shinjuku à Tokyo (voir l’article sur le lac Ashi pour plus de précisions). Sur le réseau des bus circulant dans le secteur, certains depuis Odawara, l’établissement se trouve logiquement à l’arrêt de bus homonyme Yunessun-mae.

En ce qui concerne l’entrée, trois tarifs sont proposés : le combiné spa (zone « maillot de bain ») et onsen traditionnel (la zone nue, qui s’appelle « Mori no yu ») pour 4100 yen par adulte (ou 2100 yen pour les enfants). L’entrée pour le spa uniquement est à 2900 yen (1600 yen/enfant) et l’accès à Mori no yu, enfin, coûte lui 1900 yen (1200 yen/enfant). Possibilité de louer des serviettes, des maillots et des habits (haut à manches longue et pantacourt) de bains pour quelques centaines de yen.

Noter enfin que, comme beaucoup d’établissements privés un peu prestigieux au Japon, Yunessun n’accepte pas les personnes tatouées.

Yunessun - Hakone

Une pensée sur “Dans les bains au vin de Yunessun, mais pas que !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *