[Heisei#66] En gondole dans les rapides de Nagatoro

Nagatoro

Un grand bol d’air frais ! À environ deux heures du centre bourdonnant et urbanisé de Tokyo, dans l’ouest montagneux de la préfecture de Saitama, Nagatoro est une parenthèse de nature rafraîchissante, fameuse pour ses gorges et ses tours de gondoles dans les rapides. Le paysage ne démérite pas au milieu de la liste des 100 paysages de l’ère Heisei. Et comme beaucoup d’autres, il est un secret bien gardé des Japonais, avec très peu de touristes étrangers qui s’y aventurent.

Les brochures officielles en parlent comme de l’escapade nature la plus proche de Tokyo, et l’on serait bien tenté de les croire ! Car Nagatoro, dans l’ouest de Saitama, est la destination parfaite pour un weekend au grand air, avec randonnée, paysage de montagne et rafting dans l’eau vive, à environ deux heures de la capitale.

La petite ville, qui s’étend à peine au-delà de la place centrale et de la rue commerçante qui mène à la rivière Arakawa, devient très animée les samedis et les dimanches ensoleillés. De nombreux Tokyoïtes viennent alors y prendre un grand bol d’air frais. Et depuis le début du XXème siècle, Nagatoro a développé une activité de descente de rapide en bateau traditionnel – ce qui est aujourd’hui également possible en canot pneumatique.

Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro
Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro

 

Nagatoro Nagatoro

Nagatoro

Les descentes en bateau – deux itinéraires, en amont et en aval de la ville de Nagatoro, sont possibles (ainsi qu’une troisième qui regroupe les deux précédents les jours de moindre affluence) – alternent des passages plutôt calmes où le courant porte tranquillement les gondoles, et les moments plus intenses de rapides.

Le départ de l’itinéraire B est à Iwadatami – du nom de la longue formation rocheuse qui court le long de la rivière en amont et se découvre à pied depuis la ville. Après la descente d’une trentaine de minutes, le retour au centre-ville se fait en bus, avec les gondoles qui remontent de leur côté en camion. L’itinéraire A est inverse : d’abord du bus pour rallier un départ en amont puis l’arrivée à Iwadatami.

Depuis Iwadatami, il est aussi simplement possible de se promener le long de la rivière Arakawa pour découvrir ses gorges. Se méfier des serpents les jours plus tranquilles (quand il y a beaucoup de monde, ils ont tendance à rester cachés !).

Nagatoro Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro

Nagatoro
Au niveau d’Iwadatami, point de départ et d’arrivée des tours de gondoles !

Nagatoro

Nagatoro

Les itinéraires A et B coûtent chacun 1600 yen pour un adulte (et 800 yen pour les moins de 12 ans – météo des jours à venir et numéro de téléphone par ici) et peuvent s’apprécier tous les jours de 9h à 16h. Pas besoin de réserver en avance, mais essayer d’arriver tôt les weekends et jours fériés. La descente n’est pas vraiment physique, et le seul moment où les passagers doivent s’impliquer est pendant les courts passages de rapides. Chacun participe alors à la levée d’une bâche en plastique pour éviter les éclaboussures.

Les weekends d’été, il est aussi possible d’apercevoir la silhouette de la Paleo Express, une locomotive à vapeur principalement touristique. Elle traverse aussi la rivière Arakawa et circule au niveau de Nagatoro.

Nagatoro
La Paleo Express vue depuis la gondole !

Nagatoro

Comment s’y rendre ?

Deux options principales existent depuis Tokyo, soit depuis Ikebukuro, soit depuis Tokyo station ou Ueno.

Depuis Ikebukuro, prendre d’abord la ligne Seibu Chichibu jusqu’à la gare du même nom. De là, marcher jusqu’à la gare de Ohanabatake (environ 5 minutes), puis y prendre les chemins de fer Chichibu jusqu’à Nagatoro. Les gares de cette dernière portion sont plutôt à l’ancienne, et constituent en elle-même un voyage dans le temps (impossible d’y utiliser une carte Suica, il faut prendre un ticket à la machine). Compter environ 2 heures et 2000 yen.

L’autre option est de partir de Tokyo ou d’Ueno avec la ligne JR Takasaki. Changer ensuite pour les chemins de fer Chichibu à Kumagaya. Environ 1900 yen et deux heures de trajet. À privilégier pour les porteurs de JR pass, qui peuvent l’utiliser sur la première section.

2 pensées sur “[Heisei#66] En gondole dans les rapides de Nagatoro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *