Yamataka Jindai Zakura - Yamanashi

Le Yamataka Jindai Zakura (神代桜), à Hokuto dans la préfecture de Yamanashi, aurait entre 1800 et 2000 ans. Ce qui fait de l’arbre du temple Jisso-ji le plus ancien cerisier du Japon, et certainement du monde ! Mais malgré son âge impressionnant, le doyen fleurit tous les ans au printemps. Cette année, sa floraison était pleine le 8 avril. Et de nombreux Japonais avaient fait le déplacement pour l’occasion.

Cela fait plusieurs centaines d’années que sa floraison est appréciée, rien de moins. D’après les chroniques japonaises, le Yamataka Jindai Zakura aurait été planté par le légendaire Yamato Takeru, plus connu sous le nom de prince Osu et traditionnellement compté comme étant le douzième empereur du Japon. Donc vers la fin du premier siècle de notre ère, ou le début du deuxième.

Le Yamataka Jindai Zakura âgé d’au moins 1800 ans

Si l’existence du personnage est légendaire, l’arbre en fleurs, lui, est bien réel. Et les estimations concernant son âge lui donnent bien au minimum quelques 1800 années. Mais, à ce niveau-là, impossible d’avoir une certitude.

Jindai-zakura

Yamataka Jindai Zakura - Yamanashi

Ce qui est sûr, c’est que l’arbre est le plus vieux cerisier de l’Archipel. Les Japonais, très grands amateurs de cerisiers en fleurs, connaissent depuis longtemps les trois plus anciens sakuras de leur pays. Le doyen est le Yamataka Jindai Zakura de Hokuto (préfecture de Yamanashi). Suivi du Usuzumi Sakura de Motosu (préfecture de Gifu), dont l’âge estimé est de 1500 ans, et du Miharu Takizakura dans la préfecture de Fukushima, qui aurait environ 1000 ans.

Aucun autre cerisier aussi âgé n’étant connu dans le monde, le Yamataka Jindai Zakura est très certainement le plus ancien de la planète. Pour sa floraison, qui se termine ces jours-ci et était pleine le 8 avril en 2017, beaucoup de curieux étaient au rendez-vous.

Jindai Zakura

Jindai Zakura

Le chat du temple au Yamataka Jindai Zakura - Yamanashi
Le chat du temple !

Nichiren le sauveur du Yamataka Jindai Zakura

« Au XIIe siècle, le Yamataka Jindai Zakura commençait à dépérir, raconte Jikiju Matsunaga, le grand prêtre du temple bouddhiste Jisso-ji, dans l’enceinte duquel fleurit chaque année l’arbre. Ce qui causait beaucoup d’inquiétude dans la région car il était déjà célèbre ».  Une figure historique croise alors le cerisier, décidément au cœur de l’Histoire japonaise.

« Nichiren, qui était déjà en train de devenir l’un des grands maîtres du bouddhisme, est passé près du Jindai Zakura mourant, continue le prêtre. Il a alors prié pour l’arbre, qui est progressivement revenu à la vie. » Cette histoire d’il y a 800 ans constitue l’acte fondateur du temple Jisso-ji. Depuis Nichiren et jusqu’à Jikiju Matsunaga, 31 générations de grands prêtres se sont succédé.

Jindai Zakura Jindai Zakura
Jindai Zakura
Nichiren, fondateur du bouddhisme du même nom au Japon.
Jindai Zakura

Yamataka Jindai Zakura - Yamanashi

Yamataka Jindai Zakura - Yamanashi

Jindai Zakura

Jindai Zakura
Le hanami se poursuit sous les autres cerisiers du parc qui entoure le temple.

Yamataka Jindai Zakura - Yamanashi

Un hot-dog goût sakura

Le Yamataka Jindai Zakura est un cerisier de type Edohigan. Il fait près de 12 mètres de hauteur, pour une circonférence du tronc de 11m80. En Japonais, « Jindai » (神代) signifie « générations divines ». Takeda Shingen, le puissant daimyo de la ville voisine de Kofu aurait également admiré sa floraison à plusieurs reprises.

Immédiatement à côté du temple, le Harbour Terrace est pratique pour une pause à base de bons produits. Tenu par un artiste français, Etienne Vormeringer, et son épouse, le petit café sert en saison un hot-dog goût sakura avec des pétales et une saucisse de porc aromatisée également.

Jindai Zakura

Jindai Zakura
Hot-dog au Sakura (et bons produits locaux) au Harbour Terrace, à deux pas du Jindai-Zakura.

 

Comment s’y rendre ?

La gare la plus proche du temple Jisso-ji est la Hinoharu station, à Hokuto (desservie par une ligne JR, donc accessible avec un JR pass). Mais celle-ci est encore à près de 5 kilomètres du temple et donc du Yamataka Jindai Zakura. Le plus simple est de rallier Kofu, la capitale de la préfecture de Yamanashi, à une vingtaine de kilomètres et d’y louer une voiture. Dans tous les cas, compter 2h30 depuis Shinjuku.

 

 

Laisser un commentaire