[Heisei#25] Les rizières en terrasses de la préfecture de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata

Le long de la mer du Japon, la préfecture de Niigata n’est pas la favorite des touristes. En hiver, ce sont surtout les Japonais qui s’y pressent pour skier. Mais elle est célèbre dans tout l’archipel pour la qualité de son riz et est au coude à coude avec Hokkaido au niveau du volume de production annuel. Entourée de montagnes, elle offre logiquement des paysages vallonnés de rizières en terrasses. Dont l’un d’eux, à Tokamachi, est l’un des 100 paysages de l’ère Heisei, et l’une des « 100 belles vues rurales du Japon ».

Pour Nippon100, nous nous sommes aventurés jusqu’à la préfecture de Niigata depuis Tokyo en voiture. La première étape d’un tour dans le nord de Honshu à la découverte des rizières en terrasses puis des paysages du Tohoku que nous ne connaissions pas encore (en savoir plus sur le pari des 100 lieux par ici !).

Avec Hokkaido, la préfecture de Niigata est la plus grande productrice de riz du Japon. Et est réputée pour son riz et tous les dérivés de la céréale, depuis le saké jusqu’au mochi. Début mai, les rizières sont de longs miroirs d’eau qui attendent le repiquage du riz. Et elles sont partout.

Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata

Nous sommes allés directement vers Tokamachi, et les célèbres rizières en terrasses d’Hoshi-Touge, ou Matsudai no Tanada, souvent classées parmi les plus belles du Japon. Les meilleurs moments pour les découvrir étant au lever et au coucher du soleil, quand l’eau reflète les couleurs du ciel.

Pour atteindre le point de vue, qui n’est pas vraiment un lieu qui cherche à être touristique, la voiture est obligatoire. Heureusement les derniers kilomètres, qui se font en zigzagant à travers un hameau boisé, sont bien fléchés.

Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata Rizières en terrasses de Niigata

Le temps était couvert pour notre venue, mais nous avons pu profiter de la fin de la saison des glycines. Quand les rizières de Matsudai sont des surfaces d’eau lisses et avant que le riz ne soit planté, à la sortie de l’hiver, elles évoquent pour les Japonais des écailles de poissons.

Le lendemain, nous avons pu découvrir d’autres rizières en terrasses (棚田 – tanada en japonais) et assister au repiquage mécanique du riz avec la famille Fueki de Minami-Uonuma.

Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata
Repiquage mécanique du riz dans la rizière.

Rizières en terrasses de Niigata

Rizières en terrasses de Niigata

Comment s’y rendre ?

Pour découvrir ce paysage, la voiture est obligatoire. Les rizières en terrasses sont à 20 minutes de route de Matsudai station, sur la Hokuhoku line. Et à près d’une heure de Tokamachi, de Joetsu ou de la Joetsumyoko station, desservie depuis Tokyo par le Hokuriku Shinkansen (en environ 2h et 9300 yens).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *